🎉 FRENCH DAYS | 20% DE RÉDUCTION AVEC LE CODE FRENCH20 🎉

Les Symptômes, Causes et Traitements du Syndrome Prémenstruel (SPM)

Les Symptômes, Causes et Traitements du Syndrome Prémenstruel (SPM)

On estime qu’environ 80 à 90% des femmes présentent certains des symptômes du syndrome prémenstruel (SPM) au cours de leurs vies. Le syndrome prémenstruel, qui n'a rien à voir avec le syndrome du choc toxique, est un trouble qui apparait quelques jours avant le début des règles. Les symptômes peuvent être physiques, psychologiques, émotionnels, environnementaux ou comportementaux. Il affecte votre vie quotidienne mais peu aussi nuire à vos relations sociales. Les changements physiques et émotionnels que vous ressentez avec le syndrome prémenstruel est variable en fonction de chaque femme. Les adolescentes présentent souvent des symptômes modérés à sévères, tandis que les femmes plus âgées semblent avoir des symptômes plus graves, la gravité de la maladie s'aggravant avec l'âge jusqu'à la ménopause. Pourtant, vous n'êtes pas obligé de laisser ces problèmes contrôler votre vie. Les traitements et les ajustements de votre mode de vie peuvent vous aider à réduire les signes et les symptômes du syndrome prémenstruel.

Les Symptômes du Syndrome Prémenstruel

Le syndrome prémenstruel est devenu un trouble médical pris très au sérieux au cours des dernières années. La liste des signes et symptômes potentiels du syndrome prémenstruel est longue, mais la plupart des femmes ne connaissent que quelques-uns de ces problèmes.

  • Symptômes Émotionnels Et Comportementaux
      • Tension ou anxiété
      • Humeur dépressive
      • Pleure
      • Sautes d'humeur et irritabilité ou colère
      • Perte d'appétit et fringales
      • Difficulté à s'endormir (insomnie)
      • Retrait de la vie social
      • Problème de concentration
      • Changement de libido

  • Symptômes Physiques
      • Douleurs articulaires ou musculaires
      • Mal de tête
      • Fatigue
      • Prise de poids liée à la rétention d'eau
      • Ballonnements ou ventre gonflé
      • Sensibilité des seins
      • Poussées d'acné
      • Constipation ou diarrhée
      • L'intolérance à l'alcool

    Pour certaines, la douleur physique et le stress émotionnel sont suffisamment graves pour affecter leur vie quotidienne. Pour la plupart des femmes, quelle que soit la gravité des symptômes, ils disparaissent généralement dans les quatre jours suivant le début du cycle menstruel. Mais un petit nombre de femmes atteintes du syndrome prémenstruel peuvent même présenter des symptômes invalidants.

    Les Causes du Syndrome Prémenstruel

    On ne sait pas exactement ce qui cause le syndrome prémenstruel, mais plusieurs facteurs peuvent y contribuer :

    • Changements cycliques des hormones. Les signes et symptômes du syndrome prémenstruel changent avec les fluctuations hormonales et disparaissent avec la grossesse et la ménopause.
    • Changements chimiques dans le cerveau. Les fluctuations de la sérotonine, une substance chimique du cerveau (neurotransmetteur) semble jouer un rôle crucial dans les sautes d'humeur et pourraient déclencher les symptômes du SPM. Des quantités insuffisantes de sérotonine peuvent contribuer à la dépression prémenstruelle, ainsi qu'à la fatigue, aux fringales et aux problèmes de sommeil.
    • La dépression. Certaines femmes atteintes d'un syndrome prémenstruel sévère ont une dépression non diagnostiquée, bien que la dépression seule ne cause pas tous les symptômes.

    Atténuer Les Symptômes Du Syndrome Prémenstruel

    Le yoga pour réduire les symptômes du syndrome prémenstruel

    Vous pouvez prendre des mesures pour soulager vos symptômes. Si vous souffrez d'une forme légère ou modérée de syndrome prémenstruel, essayez l’une des options suivantes :

    • Boire beaucoup d'eau pour soulager les ballonnements
    • Avoir une alimentation équilibrée
    • Réduire votre consommation de sucre, de sel, de caféine et d'alcool
    • La prise de suppléments, tels que l'acide folique, la vitamine B-6, le calcium et le magnésium, pour réduire les crampes et les sautes d'humeur
    • La prise de vitamine D pour réduire les symptômes
    • Dormir sept à huit heures par nuit pour réduire la fatigue
    • Faire de l'exercice pour diminuer les ballonnements et améliorer votre santé mentale
    • Essayez de réduire le stress en faisant du yoga ou de la méditation
    • Suivre une thérapie cognitive et comportementale
    • Portez des culottes menstruelles confortables et réconfortantes

    Vous pouvez aussi prendre des médicaments tels que l'ibuprofène ou l'aspirine, pour soulager les douleurs musculaires, les maux de tête, les crampes et douleurs de règles. Vous pouvez également essayer un diurétique pour arrêter les ballonnements et la rétention d’eau. Ne prenez des médicaments et des suppléments qu'en suivant les instructions de votre médecin après en avoir parlé avec lui.

    Découvrir nos culottes menstruelles

    Quand Voir Un Médecin ?

    Consultez votre médecin si les douleurs physiques, les sautes d'humeur ou les autres symptômes commencent à affecter votre vie quotidienne, ou si vos symptômes ne disparaissent pas. Votre médecin peut vous interroger sur vos antécédents de dépression ou de troubles des règles dans votre famille afin de déterminer si vos symptômes sont le résultat du SPM ou d'une tout autre condition.

    Laisser un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés