Acné Hormonale

acné et boutons hormonaux

On parle d'acné hormonale lorsque des éruptions cutanées se forment à l'âge adulte, pouvant aller des points noirs et blancs aux kystes douloureux. L'acné hormonale est une forme d'acné qui survient lorsque les hormones sont déréglées. Elle peut être particulièrement difficile à traiter car elle est souvent associée à des facteurs hormonaux. Les femmes sont plus susceptibles de souffrir d'acné hormonale que les hommes, car leur taux d'hormones est généralement plus élevé. Les femmes enceintes et les femmes ayant leurs règles sont plus susceptibles de souffrir de boutons hormonaux.

Qu'est-ce que l'acné hormonale chez la femme ?

L'acné hormonale chez la femme est un type d'acné qui est provoqué par des déséquilibres hormonaux. Les hormones jouent un rôle important dans la régulation de la production de sébum, une substance grasse produite par les glandes sébacées. Le sébum est nécessaire pour lubrifier et protéger la peau, mais une production excessive de cette substance peut obstruer les pores de la peau et favoriser l’apparition d’acné. Bien qu'elle soit traditionnellement inévitable, l'acné hormonale peut être traitée pour prévenir la formation de boutons hormonaux.

Les changements hormonaux peuvent être provoqués par la puberté, la grossesse, le stress, les changements de saison ou le fonctionnement des ovaires. L'acné hormonale chez la femme est souvent plus difficile à traiter que l'acné non hormonale et peut nécessiter des traitements hormonaux pour contrôler les niveaux d'hormones. Il est probable de souffrir d'acné hormonale lorsque vous remarquez toujours des boutons la semaine qui précède vos règles ou pendant l'ovulation.

Les raisons d'acné hormonale

L'acné est une maladie de la peau fréquente, touchant à la fois les hommes et les femmes. L'acné hormonale est une forme d'acné liée aux fluctuations hormonales. Elle se manifeste généralement au cours de l'adolescence, mais peut aussi se développer à d'autres moments de la vie, notamment pendant la grossesse ou la ménopause. Les causes de l'acné hormonale chez la femme sont multiples et complexes.

acné avec boutons hormonaux

Dans la plupart des cas, l'acné hormonale est causée par une surproduction de sébum. Le sébum est une substance naturelle produite par les glandes sébacées, qui se trouvent dans la peau. Il a pour rôle de protéger la peau en maintenant son hydratation. Cependant, lorsque les glandes sébacées produisent trop de sébum, cela peut entraîner l'obstruction des pores de la peau. Les cellules mortes de la peau peuvent alors s'accumuler dans les pores et former des points noirs ou des boutons.

Une obstruction des pores est le résultat de :

  • Un excès de sébum

  • Des cellules mortes de la peau

  • Des bactéries

Les causes de l'acné hormonale

Les fluctuations hormonales sont un autre facteur fréquemment cité comme cause de l'acné hormonale chez la femme. Les hormones à l'origine de ce type d'acné sont liées aux fluctuations des taux d'œstrogène et de progestérone, qui varient considérablement au cours du cycle menstruel.

  • La puberté

La puberté est une période particulièrement propice au développement de l'acné, car c'est à ce moment-là que les niveaux d'hormones sexuelles (testostérone, progestérone, œstrogènes) commencent à augmenter. Chez certaines femmes, ces changements hormonaux peuvent provoquer une surproduction de sébum et donc favoriser l'apparition de boutons et de points noirs.

  • La grossesse

La grossesse est également une période susceptible de provoquer des changements hormonaux importants chez la femme. En effet, durant la grossesse, les niveaux d'œstrogènes et de progestérone augmentent considérablement. Ces hormones peuvent contribuer à augmenter la production de sébum et ainsi privilégier l'apparition de boutons et de points noirs. Cela peut aussi être un signe précoce de grossesse avant les règles.

  • La ménopause

La ménopause est également une période charnière durant laquelle les hormones sexuelles (œstrogènes et progestérone) connaissent des changements importants. Chez certaines femmes, ces changements hormonaux peuvent provoquer une diminution du nombre de follicules pileux (les petites structures qui produisent les poils). Cette diminution du nombre de follicules pileux peut entraîner une diminution de la production de sébum et faciliter l'apparition d'une acné hormonale chez la femme.

Comment reconnaître l'acné hormonale ?

Les points blancs, points noirs, papules, pustules, kystes et nodules sont tous des symptômes courants de l'acné hormonale. Normalement, les points blancs et les points noirs ne provoquent pas de douleur, d'inflammation ou de gonflement, mais si tel est le cas, il est fort probable qu'ils se transforment en kystes ou en pustules.

reconnaitre acné hormonale

L'acné hormonale peut se manifester sur toutes les parties du corps, mais les zones touchées varient en fonction de votre âge et de votre état de santé. Les adolescentes ont tendance à avoir des boutons hormonaux sur la zone T (front, nez et menton). Les adultes d'une vingtaine d'années ou plus présentent des éruptions, principalement sur le bas du visage, comme la mâchoire, le menton et les joues. Toutefois, l'acné hormonale peut également toucher le cou, le dos, les épaules et la poitrine. Les boutons hormonaux peuvent alors être accompagnés de rougeurs, de démangeaisons et de douleurs. L'acné prémenstruelle fait aussi partie des symptômes du syndrome prémenstruel.

L'acné peut prendre la forme de :

  • Papules : Des petits boutons rouges bombés provenant d'une inflammation ou d'une infection des follicules pileux.
  • Pustules : Des petits boutons rouges remplis de pus
  • Nodules : Des boutons similaires aux papules mais d'un diamètre plus grand, ils sont également denses et douloureux et se situent en profondeur dans la peau.
  • Kystes : Ce sont de grosses boules sous la peau qui renferment du pus au point d'être douloureuses et sensibles.

Comment traiter l'acné et les boutons hormonaux ?

Les boutons hormonaux sont fréquents chez les adolescentes et les femmes en âge de procréer. L'acné hormonale est souvent plus difficile à traiter que l'acné non hormonale et peut avoir un impact négatif sur la qualité de vie des femmes. Heureusement, il existe des traitements efficaces pour lutter contre elle.

traitement acné hormonale

Le traitement de l'acné et des boutons hormonaux doit être adapté en fonction de la sévérité de la maladie. Pour les cas légers à modérés, des produits cosmétiques spécifiques peuvent être utilisés. Les crèmes et les gels à base de peroxyde de benzoyle ou de rétinoïdes sont fréquemment prescrits pour éliminer les boutons et les points noirs. Les rétinoïdes sont des dérivés de la vitamine À qui agissent en exfoliant la peau et en réduisant la production de sébum. Les crèmes et les gels à base de peroxyde de benzoyle ont un effet antibactérien et aident à éliminer les boutons.

Pour les cas plus sévères d'acné hormonale, des médicaments oraux peuvent être nécessaires. Les antibiotiques comme l'érythromycine ou la doxycycline sont fréquemment prescrits pour traiter l'acné en agissant sur les bactéries responsables de l'inflammation. Les médicaments antiandrogènes comme la spironolactone ou la cyprotérone acétate sont également efficaces pour réduire les boutons et les points noirs en inhibant la production de sébum.

Dans certains cas, une combinaison de plusieurs traitements est nécessaire pour obtenir des résultats satisfaisants. Si vous souffrez de boutons hormonaux, il est important de consulter un dermatologue afin qu'il puisse vous prescrire le traitement le plus adapté à votre situation.

Les solutions pour prévenir l’acné hormonale

L’acné est le plus souvent liée aux changements hormonaux liés à l'âge. Heureusement, il existe des moyens de prévenir ou de réduire les symptômes l'acné hormonale.

prévention boutons hormonaux

  1. La première étape pour prévenir l'acné hormonale est de maintenir un mode de vie sain. Cela signifie adopter une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, notamment ceux riches en antioxydants. Vous devez aussi limiter votre consommation de caféine, de sucre et d'alcool, car ces substances peuvent aggraver les boutons d'acné. En outre, il est important de s'hydrater en buvant au moins un litre d'eau par jour.
  2. En second lieu, veillez à prendre soin de votre peau en la lavant délicatement avec un nettoyant doux et en appliquant quotidiennement une crème hydratante. Évitez les cosmétiques irritants ou agressifs, car ils peuvent aggraver l'acné. Vous devez également utiliser un exfoliant doux une ou deux fois par semaine pour éliminer les cellules mortes et réduire l'inflammation
  3. Par ailleurs, il est indispensable de gérer son stress. Le stress peut entraîner des niveaux d'hormones élevés, ce qui peut déclencher ou aggraver l'acné. Si vous êtes constamment stressé, essayez des activités relaxantes comme le sport, le yoga ou la méditation. Vous pouvez également essayer des techniques de gestion du stress comme la respiration profonde ou la relaxation musculaire.
  4. Enfin, certains médicaments peuvent provoquer des changements hormonaux et perturber l'équilibre hormonal naturel du corps en augmentant le taux d'androgènes, l'une des hormones responsables de l'acné.

Dans ce cas, demandez à votre médecin la possibilité de l'arrêter ou de le remplacer par quelque chose de moins agressif.

Conclusion

Si vous luttez contre l'acné hormonale, sachez que vous n'êtes pas seul. De nombreuses personnes de tous âges et de tous sexes sont confrontés à cette affection cutanée particulièrement contrariante. Bien qu'il n'y ait pas de solution magique, il existe un certain nombre de traitements qui peuvent vous aider. Prenez contact avec un dermatologue pour trouver l'approche qui vous convient le mieux.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.

NOS CULOTTES MENSTRUELLES

1 de 4